Accès direct au contenu

CUFBSD

Version anglaise

aide

Accueil > Mobilité et coopération > Professeurs - France >> Brésil

Mobilités des professeurs : France >>> Brésil

Premier envol

L'objectif du programme « premier envol » est d'initier des contacts entre des enseignants chercheurs ou chercheurs de l'ENS Cachan et des universités brésiliennes partenaires du collège Santos Dumont. Une aide financière d'un montant maximum de 2000 € sera accordée aux lauréats pour financer un voyage au Brésil destiné à initier un projet de collaboration scientifique avec des chercheurs brésiliens. Public visé : Chercheurs et enseignants-chercheurs, titulaires d'une habilitation à diriger des recherches et membres d'un laboratoire de l'ENS Cachan, non engagés actuellement dans une collaboration avec le Brésil. Le but de cet appel à projets est de leur offrir l'opportunité d'établir un premier contact, sur place, avec les partenaires brésiliens. Dossier de candidature : télécharger les informations.


Chaire Brésil de l'Ambassade de France

L'Université de São Paulo (USP), l'Université d'Etat de Campinas (UNICAMP) et l'Université d'Etat de São Paulo « Júlio de Mesquita Filho » (UNESP), en partenariat avec le Consulat Général de France à São Paulo ont un programme de Chaires Françaises dans l'Etat de Sao Paulo.

A destination des enseignants-chercheurs et chercheurs d'établissements d'enseignement supérieur et de recherche français, ces chaires visent aussi bien à appuyer des collaborations naissantes et des projets portant sur des thématiques émergentes qu'à conforter le développement de coopérations d'excellence déjà établies.

Co-dirigées avec un professeur référent brésilien, elles constituent une excellente opportunité pour développer et structurer les collaborations entre organismes français et les Universités de l'Etat de São Paulo au travers d'actions de recherche, d'enseignement et de divulgation scientifique.

Des programmes équivalents existent avec l'UERJ et l'UFMG.


CAPES-COFECUB

Les partenaires du programme CAPES-COFECUB sont, pour le Brésil, la CAPES (coordination pour le perfectionnement du personnel de l'enseignement supérieur, agence qui dépend du ministère de l'éducation brésilien) ; pour la France, le ministère des Affaires étrangères et le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Le programme est ouvert à tous les champs disciplinaires. Le projet est une collaboration de recherche permettant de former des docteurs brésiliens et français encadrés par des chercheurs permanents. Pour la sélection, sont considérés : l'excellence scientifique du projet et la complémentarité des équipes, l'impact au niveau de la formation de jeunes chercheurs, et la participation effective de doctorants au programme de mobilité (requis du côté brésilien).

Les projets sont retenus pour une durée de 4 ans. Le programme fournit un appui pour des missions liées au développement du projet pour des chercheurs confirmés. Il assure également les frais de séjours pour des stages doctoraux ou post-doctoraux (d'une durée de deux mois pour des doctorants français).

Côté français, le COFECUB prend en charge les frais de voyage des chercheurs français  vers le Brésil, les frais de séjour des chercheurs brésiliens (107 euros par jour pour une durée de 10 à 21 jours).
Côté brésilien, la CAPES, partenaire du COFECUB, prend en charge les frais de voyage des chercheurs brésiliens (doctorants et post-doctorants inclus) et  les frais de séjours des chercheurs français (240 Réaux par jour pour une durée de 10 à 21 jours). Enfin elle attribue jusqu'à 4 bourses pour des stages doctoraux (4 à 12 mois), des stages doctoraux en co-tutelle (4 à 18 mois) et des stages post-doctoraux (2 à 12 mois) en prenant en charge les frais de voyage, de couverture sociale et de séjour des stagiaires brésiliens.

Partenariats Hubert Curien

Les Partenariats Hubert Curien (PHC) sont mis en œuvre et financés par le ministère des Affaires étrangères, avec le soutien du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. La gestion de la plupart de ces partenariats a été confiée à Campus France.

Un partenariat est un projet de recherche, établi conjointement par deux équipes de recherche, l'une française, l'autre étrangère, qui bénéficient après évaluation du soutien financier des deux instances partenaires.

L'objectif des PHC est de développer les échanges scientifiques et technologiques d'excellence entre les laboratoires de recherche des deux communautés scientifiques, en favorisant les nouvelles coopérations. Les PHC s'adressent aux laboratoires de recherche publics ou privés rattachés à des établissements d'enseignement supérieur, à des organismes de recherche ou à des entreprises.

Les soutiens alloués sont destinés à financer le "surcoût international" des projets, c'est-à-dire la mobilité des chercheurs engagés dans les Partenariats Hubert Curien. Tout autre financement nécessaire à la mise en œuvre des projets conjoints devra être assuré par les moyens propres des laboratoires partenaires ou par d'autres sources.


Congés pour recherche et conversion thématique CRCT

Les congés pour recherches ou conversions thématiques (CRCT) dont peuvent bénéficier les enseignants-chercheurs, sont prévus à l'article 19 du décret n° 84-431 du 6 juin 1984.

Les enseignants-chercheurs titulaires peuvent solliciter un CRCT, de 6 ou 12 mois, au terme d'une période de 6 ans passée en position d'activité ou de détachement. Toutefois, les enseignants-chercheurs nommés depuis au moins 3 ans peuvent bénéficier d'un premier congé de cette nature.Le CRCT peut être demandé, au cours de la même année auprès du Conseil National des Universités (CNU) et/ou auprès de l'établissement d'affectation.

Délégation dans un organisme

Une délégation CNRS peut être demandée pour un séjour dans un laboratoire de recherche du CNRS. Les enseignants-chercheurs sont encouragés à demander une délégation avec affectation dans une unité mixte internationale. Ils doivent aussi soumettre un projet de recherche préparé après consultation du directeur de l'UMI. Lors de la campagne de délégation, ces demandes seront prioritaires.

L'Unité Mixte Internationale 2924 à Rio de Janeiro : IMPA, dirigée par Cesar Camacho a été créé en 2006 et réunit une quarantaine de chercheurs dans divers domaines des mathématiques.

L'inria accueille également en délégation des enseignants-chercheurs spécialistes d'informatique ou de mathématiques appliquées, ou d'une autre discipline et désireux d'approfondir leurs liens avec les sciences numériques. Entre quatre et six délégations d'un an sont financées chaque année dans chaque centre INRIA. Les enseignants chercheurs sont accueillis au sein d'une équipe projet INRIA. Des équipes projets associées INRIA peuvent être créées avec le Brésil, des accords spécifiques existent entre l'INRIA et les organismes d'enseignement supérieur et de recherche brésiliens.

Bourses internationales sortantes pour le développement de carrière (IOF) - Actions Marie Curie

Les IOF s'adressent aux chercheurs des États membres de l'UE et des pays associés. Pour postuler, les candidats doivent disposer d'un diplôme de doctorat ou d'une expérience de recherche à temps plein d'au moins 4 ans, après l'obtention d'un diplôme pré-doctoral.
Tous les domaines de la recherche scientifique et technologique qui présentent un intérêt pour l'UE pivent faire l'objet d'une IOF, exceptés ceux couverts par le traité EURATOM qui ne peuvent pas être financés.

Le financement comprend un salaire pour le chercheur et une contribution aux coûts liés à la recherche. Le soutien financier peut être donnée pour 3 ans en tout. Cela inclut une phase initiale de mobilité sortante de 1 à 2 ans dans un pays tiers. Mais il ya aussi une phase de réintégration obligatoire dans le pays d'origine, état membre de l'UE ou pays associé.

L'organisme d'accueil doit être une université, un centre de recherche ou une entreprise situé dans un pays tiers (pour la mobilité sortante) et dans l'UE ou un pays associé (pour la phase de retour).

Les principales activités seront basées sur un projet de recherche qui vous devez préparer, en coordination avec l'organisation qui vous accueillera lors de votre retour en Europe. Vous devez également mettre établir un plan de développement de carrière personnelle.

Une OIF doit développer de manière significative l'expertise multi-ou interdisciplinaire, l'expérience inter-sectorielle et des compétences complémentaires.